Newsletter 51
Si vous ne parvenez pas à lire ce mail, cliquez ici
IDEE CONSULTANTS
L’actualité des RH, des Relations Sociales et du Management

L'EDITO

LogoEdito anonyme (de groupe)

Pour ceux d'entre vous qui n'ont pas le temps d'éplucher l'actualité législative sur le plan social, vous savez que nos news et en particulier mes éditos, sont LA source indispensable pour se mettre au niveau, avec en particulier une sécurisation juridique sans faille. Donc, pour ce mois-ci, c'est parti :

Le CV anonyme va donc mourir avec la nouvelle loi sur le dialogue social. Il était en fait mort né d'une loi précédente (celle de 2008) faute de publication de son décret d'application. Reste à savoir si le décret d'application de son décès sera quant à lui publié, au risque qu'on ne sache jamais vraiment s'il a disparu ou seulement jamais existé. Vous allez me dire on s'en fout mais on voit bien que vous n'êtes pas juriste et saisi de cette pulsion de rigueur intellectuelle qui est la nôtre au quotidien.

Si le CV anonyme n'est plus une arme individuelle de lutte contre les discriminations et dans l'hypothèse où celles-ci repartiraient de plus belle, une idée parallèle est donc l'instauration « d'actions de groupe », pour répondre « à la multiplication des propos et agissements racistes et antisémites ou tendant à provoquer des comportements haineux, violents, discriminatoires », au constat que « les modalités de cette forme de haine ne cessent d'évoluer, notamment sous l'effet multiplicateur d'Internet et des réseaux sociaux ». Je ne vois pas comment on peut être contre. En revanche et concernant Internet et les réseaux sociaux, je regrette qu'on n'en profite pas pour autoriser dans les entreprises les actions de groupe des salariés pour dénoncer les avalanches de mails qu'ils subissent à longueur de journée et qui ne leur permettent plus la moindre discrimination entre ce qui est important et prioritaire et ce qui relève du harcèlement de l'organisation et des collègues.

Bon et enfin, dernière bonne nouvelle : un(e) référent(e) égalité des chances devra bientôt être désigné(e) par la direction dans les entreprises de plus de 50 salariés après avis du CE. Son rôle n'est pas encore totalement défini et je n'aimerais pas que ça tombe sur moi, mais bon, le décret d'application, s'il sort un jour, devrait préciser ce qu'on attend de lui (d'elle) et des moyen d'actions dont il (elle) disposera.

Voilà pour la livraison législative du mois dans les domaines qui nous concernent et qui confirme la persistance de notre Etat, garant des libertés, de l'égalité et de la fraternité à penser que la posture dans laquelle il le traduit le mieux est « je légifère donc je suis ».

Je vais en rester là avant que vous ne déclenchiez une action de groupe et je vais même en profiter pour rester anonyme. On ne doit quand même pas être obligé de se taire sur l'actualité du droit au prétexte qu'on n'est pas juriste. Ce serait de la discrimination.

Y. P.


37

C'est le nombre de branches professionnelles identifiées le mois dernier comme ayant peu ou pas d'activité. Elles vont alors être fusionnées d'ici un an, avec des branches plus importantes. Le projet de restructuration des branches professionnelles a été lancé lors de la commission nationale de la négociation collective du 22 septembre 2014. Le gouvernement souhaite qu'idéalement, le nombre de branches soit passé de 700 à 100 dans 10 ans.

Mots croisés
Catalogue de formation
L'IDée du mois
Où on voit que  manger une glace sur la plage peut aider à comprendre l’utilité de la régulation économique et du dialogue social

Le monde économique donne le spectacle permanent de l'instabilité et bien souvent le sentiment que petits et grands acteurs, puissants comme exclus sont entrainés dans une course folle totalement hors contrôle engendrant autant de fortunes hallucinantes que de misères insupportables.

Lire la suite de l'article

L'écho des tribunaux
La NAO, une obligation de négocier loyalement
L'écho des tribunaux

Un récent jugement du TGI de Nanterre rappelle les obligations de l'employeur en matière de NAO. Une obligation de négocier, oui, mais pas n'importe comment.


Le texte du mois
L'avancée inexorable de la contractualisation des rapports salariés - employeurs
Texte du mois

La contractualisation des rapports salariés - employeurs, c'est comme une mer qui monte inexorablement à la marée sur une plage plate : par des petits ruisselets, elle progresse et tout à coup vous vous apercevez que tout est couvert !


Gilles Karpman : Directeur de la Publication - newsletter@ideeconsultants.fr
Vous recevez cette newsletter n° 51 - Juin 2015 car vous êtes inscrit(e) à la liste de diffusion du site www.ideeconsultants.fr
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez-vous à IDée Consultants - 220/224 boulevard Jean Jaurès 92100 BOULOGNE BILLANCOURT - Tél. 01 55 20 96 10.

Accueil NewsContact